FAQ

Epiphyle

CONSEILS DE CULTURE

Nous répondons à vos questions autour de la jardinière et de son utilisation

Quels types de végétaux puis-je planter dans la jardinière ?

Vous pouvez y placer tout type de plantes adaptées aux conditions extérieures: des annuelles, des vivaces, des cactées et des plantes grasses.

La palette de végétaux est large, à vous de faire votre choix. Pensez à adapter le terreau selon leur besoin.

Quel terreau choisir ?

La jardinière est de type hors sol. Il est donc nécessaire de choisir un « substrat » riche en nutriments. Le terreau universel conviendra théoriquement à tout type de plantes.

Renseignez-vous lors de l’achat de vos végétaux : certaines plantes ont besoin d’un terreau acide et nécessitent de la terre de bruyère : le muguet, la prêle des champs, les azalées, les camélias, etc.

Les cactées et les plantes grasses préfèrent un mélange sableux et aéré pour un bon drainage.

Veillez à choisir des plantes ayant des besoins identiques, les plantes évoluant ensemble dans le même substrat.

Comment fabriquer soi-même son terreau ?

Il est intéressant de réaliser votre terreau pour équilibrer vous même les besoins de chaque plante. Le compost apporte des nutriments, le sable va aider à drainer l’ensemble.
La recette ?

 

  • 60% de terre de jardin ou terre végétale
  • 20 % de compost frais tamisé
  • 20 % de sable ou perlite
Quel est l’intérêt du paillage ?

Le paillage consiste à recouvrir le sol avec des végétaux ou des minéraux.  il présente de nombreux avantages:

  • limite l’évaporation et maintient l’humidité
  • fertilise le sol en se dégradant
  • favorise la vie microbienne du sol
  • apporte une protection thermique
  • permet de recycler vos déchets verts
  • freine le développement des herbes indésirables
Des pousses de blé ont germé, est-ce grave docteur ?

Le paillage fourni avec votre jardinière est de la paille brute de production. Elle comporte des graines qui, avec la pluie et les arrosages peuvent germer. Elles ne sont pas gênantes pour la croissance de vos végétaux car souvent présentes en faible quantité. Par soucis de lisibilité avec le reste de vos plantes, vous pouvez les retirer une par une ou les laisser sur place.

Quelle est la durée de vie de la jardinière ?

La durée de vie de la jardinière est estimée à 3 ans à minima.

Qu'entend-on par tissus biodégradables ?

Les tissus sont composés à plus de 80% de matières premières renouvelables et d’origines biologiques, ils sont certifiés par un label écologique, OK Compost. Le label précise que les produits ne contiennent aucune substance nocive sans résidus de métaux lourds et peuvent être réduits en compost en déchetterie.

Votre jardinière ne va donc pas se déliter sur place car elle a été crée à partir de matériaux résistants et de qualité.  

Comment rempoter mes plantes, et ou dois-je placer la paille ?

Certains d’entre vous débutent dans le jardinage et n’ont pas forcément la main verte. Un mode d’emploi est imprimé au dos du sachet contenant le paillage. Il vous guidera vers les étapes menant à une croissance optimale de vos végétaux. La paille sera placée autour des plantes en fin de rempotage.

Comment améliorer les arrosages ?

En fonction des besoins de vos plantes, il y a un équilibre à trouver entre le manque et l’excès d’eau. Observez si les feuilles jaunissent (souvent un excès) ou se dessèchent (souvent un manque). Placez des billes d’argile au fond de la jardinière pour mieux drainer. Une jardinière exposée au vent aura tendance à se dessécher plus rapidement.

De l'eau s'écoule par le dessous, est-ce normal ?

Oui, la jardinière n’est pas totalement hermétique.
Les tissus permettent de bons échanges nécessaires à l’équilibre eau/air/nutriments.
De l’eau va s’écouler durant les deux premiers arrosages, le temps que l’eau imprègne bien les matières absorbantes du terreau,.

 

des matières vivantes

Le chanvre va vieillir naturellement.
Comme le bois exposé au soleil et à la pluie,
sa couleur va se griser dans le temps.

Exemple avec une jardinière ayant passé
plusieurs mois en extérieur.

principe des ollas

Les Ollas sont en terre cuite. Remplissez-les d’eau et elles vont ensuite la diffuser grâce à leur porosité. On appelle cela l’évapo-transpiration.

Les racines vont naturellement se servir de l’eau dont elles ont besoin.

absences prolongées

Lorsque vous vous absentez pendant les beaux jours, il est difficile de maintenir une fréquence d’arrosage régulière.

Vous pouvez placer des Ollas dans votre jardinière et améliorer
la fraîcheur de vos plantes.